BIEN CHAUFFER SA VOIX : l’échauffement vocal idéal

Bien chauffer sa voix avant une répétition ou un concert grâce à un échauffement vocal idéal est essentiel pour un chanteur. Dans cet article, nous parlerons aussi du programme d’entretien de la voix afin de la garder en bonne santé. En effet, les cordes vocales sont des muscles. Il faut donc les chauffer avant l’effort et entretenir leur souplesse et leur tonicité par des exercices réguliers tout comme un sportif le fait. De plus, pour produire un son chanté sans s’abîmer ou être usées les cordes vocales doivent vibrer au passage d’une colonne d’air projetée. L’acquisition de cette technique de souffle est l’un des principaux objectifs d’un cours de chant.

En effet, un chanteur qui ne possède pas une bonne technique de souffle risque de développer à plus ou moins court terme des nodules ou des polypes sur les cordes vocales, équivalant à des bleus ou des ampoules. Il faut alors impérativement arrêter le chant pendant un laps de temps considérable, suivre une rééducation et parfois en passer par la chirurgie. Pour éviter d’en arriver à de telles extrémités, fort contraignantes, il suffit d’acquérir, grâce à des exercices simples et à la portée de tous, cette technique de souffle qui vous garantira une voix en bonne santé. Un peu d’entraînement est bien sûr nécessaire… En quelques cours, cela deviendra un réflexe que vous garderez toute votre vie de chanteur.

Commençons par l’ENTRETIEN DE LA SOUPLESSE ET DE LA TONICITE DES MUSCLES VOCAUX. Pour maintenir une voix en bonne santé, il faut utiliser cette technique de souffle pour exercer les cordes vocales, maintenir leur souplesse et leur tonicité en faisant des vocalises. Pour un chanteur professionnel ou assimilé (pratique régulière du chant rémunérée ou non), on considère que pour bien entretenir sa voix 20 mn de vocalises par jour, c’est l’idéal. Chacun adaptera en fonction de ses possibilités. Je donne aux élèves qui ont acquis une bonne technique de souffle un programme complet de vocalises enregistrées sous forme de MP3, afin qu’ils puissent travailler en autonomie à la maison.

Poursuivons par LES REGLES DE L’ECHAUFFEMENT VOCAL : bien chauffer sa voix efficacement, avant de chanter en répétition ou en concert, doit être fait dans les 2 heures avant de chanter et 1h après un repas. Je parle ici d’un véritable repas et non d’une simple collation, telle une pomme ou une barre de céréales. Cet échauffement, sous forme de vocalises, doit durer entre 20 et 30 mn, en commençant par le medium, le grave puis l’aigu (medium, poitrine, tête).

QUE FAIRE QUAND ON N’A PAS LE TEMPS ? Si vraiment vous manquez de temps ou n’avez pas la possibilité de vous isoler pour faire votre échauffement, vous pouvez faire 10 à 20 mn de humming. Le humming est un exercice qui consiste à faire rouler des bulles d’air à l’intérieur de la bouche fermée. Selon l’espace obtenu, on obtiendra différentes notes. Le son doit ressembler à celui qu’on obtient en soufflant dans des bouteilles en verre vides. Pour être efficace et correspondre à un bon échauffement des cordes vocales, le humming doit être appris sous le contrôle d’un professeur de chant. C’est ensuite un excellent exercice qui a l’avantage de produire peu de décibels et donc de s’adapter à toutes les circonstances pour bien chauffer sa voix, par exemple un trajet en voiture.

Bien chauffer sa voix : découvrez les secrets de l'échauffement vocal idéal
Chauffer et entretenir sa voix fait partie de la vie du chanteur

Toutefois, si vraiment tout échauffement est impossible, je vous recommande de commencer votre répétition ou votre concert par une ou des chansons qui ne comportent pas d’aigus. Cela préservera votre voix et garantira une meilleure qualité vocale pour la suite. Allez-y crescendo en termes d’exigence et de difficulté vocale…

BON A SAVOIR ! Ne faites pas de vocalises si vous n’avez pas acquis au préalable sous le contrôle d’un professeur une bonne technique de souffle. Cela ne servira qu’à fatiguer inutilement vos cordes vocales et à créer des problèmes tels que mal de gorge et nodules. Cette technique respiratoire dite souvent “respiration abdominale” (c’est la base), “respiration par le dos”, “appui sur les côtes flottantes” ou “respiration basse” peut être utilisée avec beaucoup de satisfaction pour la voix parlée en situation professionnelle notamment, par exemple par les professeurs, les guides, les conférenciers, les avocats etc… elle sera très utile également aux personnes qui parlent en forçant constamment sur les cordes vocales ou dont la mâchoire est très serrée.

GARDER UNE VOIX EN BONNE SANTE, C’EST DONC FACILE ET A LA PORTEE DE TOUS A CONDITION D’Y CONSACRER UN PEU DE TEMPS. Certes cela représente un budget mais gardez à l’esprit qu’une technique intériorisée dure toute une vie… Nos formules s’adaptent à votre projet et à votre budget. Chanteurs, découvrez-les ici. Pour l’expression orale, rendez-vous ici. A bientôt ! Prochain article : l’alimentation a t’elle une influence sur la qualité du chant… Retrouvez également nos conseils : les 5 erreurs à éviter avant de chanter.